Complot, Nouvelle Ère, Quête d’Allumés ou progression sociologique?

Le monde d’aujourd’hui en déboussole plus d’un, la course à la consommation, trop de temps de travail journalier, peu de place pour l’épanouissement. Les médias nous inondent d’information depuis plusieurs décennies. Beaucoup se disent lucides, d’autres les qualifient de complotistes, ou conspirationnistes. Certains ferment les yeux sur la nouvelle ère qui nous submerge et d’autres ne voient d’autres choses que la manifestation de l’éveil de la conscience collective.

Les réalités du monde d’aujourd’hui nous laissent impuissants.

Nous ne sommes pas heureux dans notre routine, et le système n’a d’autres alternatives à nous proposer que le divertissement Pascalien.

Le capital énergétique est monopolisé par le monde financier et le poison dans nos assiettes made in Monsanto bafoue la dignité de vies humaines et animales…

Difficile de trouver un autre chemin vers le bonheur:

 

  • les loisirs nécessitent de l’argent, le pouvoir d’achat en baisse dans tous les pays occidentaux et déjà bien bas dans les pays en développement;
  • L’expression artistique et la marginalisation est un péché de société…

 

Il ne nous reste plus que la philosophie et la spiritualité…

 

Dieu s’est réservé la distribution de deux ou trois petites choses sur lesquelles ne peut rien l’or des puissants de la terre : le génie, la beauté et le bonheur. Théophile Gautier

Comme dans chaque voie spirituelle, la quête de l’éveil, le salut, enfin l’apothéose est censée nous apporter bonheur. Or, à notre époque internet facilite grandement l’accès a des connaissances censées être hermétiques et occultes. Et cet accès est grandement facilité par le flot de spiritualistes et autres néo-charlatans. Pas facile de s’y retrouver donc!

 

Alors pour beaucoup, la spiritualité, c’est comme la vraie église, c’est d’abord en soi…

 

Ainsi le plus pauvre des ouvriers et le plus bête des entrepreneurs se mettent à philosopher sur le comptoir… Sur la jeunesse, le bonheur réel. Bon pas tout le monde, pour l’instant, on est d’accord. Mais la spiritualité revient à la mode! Et voir gifi vendre des pendules et accessoires de lithothérapie nous le prouve. La jeunesse occidentale se bat pour préserver notre petite planète et les thérapies parallèles font leur apparition dans nos hôpitaux. Chacun y met un peu du sien donc pour se trouver une manière d’alléger notre fardeau quotidien et alléger notre organisme de toute la chimie inutile.

S’outre-passant de gourous, le petit peuple se base donc uniquement sur son ressenti personnel et n’essaye pas toujours de tout expliquer, cependant, tous s’accordent à parler de conscience et d’énergie. Ils se tournent un peu plus vers la méditation et optent pour des lectures de développement spirituel (nous n’allons pas renier les ventes de la Prophétie des Andes..).

 

Les sciences occultes perdent donc de leur mysticisme…

 

Oui et c’est là le but de nombreux blogs comme le Labo, Sapientian, Arthur-Redning et autres forums… Mais! Attention, l’église est dans le cœur, oui, mais en aucun cas le cœur n’a de raison. C’est pourquoi, afin de mieux se comprendre entre nous, il est important de se poser les bonnes questions et de définir correctements les termes que nous employons… D’où l’intérêt de se pencher vers des écrits tels que le Kybalion, La véritable initiation magique de Franz Bardon (Frabato de son petit surnom) ou se documenter réellement sur le bouddhisme, la kabbale, qui sont des sciences occultes assez complètes et qui ont quand même eu le temps de faire le tour du pot, contrairement au cœur.. Toujours garder un œil critique et essayer de trouver Vérité au milieu de vérités, tu t’apercevras certainement que toutes les religions et spiritualité ont quand même une ligne commune. Allez c’est cadeau: EsoShare le groupe, le site; Rejoins les sur Facebook, ils ont un paquet de ebooks à te proposer gratuitement, et d’autres si tu veux adhérer à leur association!

 

 

Il vaut mieux s’unir pour obtenir le bonheur sur la terre que de se disputer sur l’existence d’un paradis dans le ciel. Merci Maurice Thorez d’appuyer mon point de vue! On va y arriver à se comprendre tous un jour!

 

Bon on résume?

  1. La quête de l’éveil ça fait des millénaires qu’elle a commencé mais elle ne concernait qu’une part de la population.
  2. Nos vies d’aujourd’hui ne nous permettent pas d’être heureux et nous pousse vers la spiritualité et donc cette fameuse quête de la conscience.
  3. Les sciences sociales nous poussent vers cette introspection et ouverture d’esprit avec les psychothérapies, les avancées sociales telles que les ZAD, par exemple.
  4. Les thérapies parallèles refont leurs preuves auprès de l’opinion publique (oui refont car faut pas oublier que avant, c’était le chaman et le druide qui soignaient, pas le médecin..)
  5. Le manque d’accessibilité au bonheur durable incite les lassés du consumérisme à se diriger vers la spiritualité pour aller chercher le bonheur en soi.
  6. Une religion, c’est comme une bite, c’est bien d’en avoir une, c’est bien d’en être fier, mais il ne faut pas l’exhiber sur la voie publique, et la faire avaler de force aux enfants. Donc on s’active pour se mettre d’accord et on n’impose pas sont point de vue. De toute façon, c’est un combat intérieur, non?
  7. On se documente auprès de sources sûres, le ressenti c’est primordial, mais se documenter permet de stabiliser et de vérifier ses intuitions et d’ouvrir la réflexion vers de nouveaux horizons!

 

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top
%d blogueurs aiment cette page :