Mon doki, ma vie

Bon avec un tel titre, ça fait un peu dramaqueen en puissance.

Mais ici je vais présenter mon planner, un Dokibook bleu, format A5.

D’abord, je vais expliquer pourquoi j’en ai eu besoin au départ.

Ayant un SSPT dernier degré, la mémoire, c’est un peu ce qui me fait défaut (et c’est un peu dommage avec les capacités que j’ai..). Alors j’ai hésité: Bullet Journal ou Planner?

Il me fallait quelque chose où je puisse raconter ma journée (avec pas mal de détails) pour savoir le soir même ce que j’ai fait de ma journée (en cas de gros blancs). Mais il me fallait aussi un truc pour plannifier, noter tout ce que je dois lire, télécharger, écouter, visionner. Et aussi exposer mes propres réflexions sur mon analyse psychologique (ouais, quand on est mordu de psychanalyse, on essaye de se connaitre un peu mieux..). Ah oui, aussi quelque chose pour organiser mes activités étudiantes et professionnelles.

Bref j’avais un carnet pour chaque chose, et de magnifiques carnets, des trucs bling bling mystery, limite glauques, à 30 boules le carnet… Et c’était d’un pénible de tous les transporter!!!

Bon j’avais aussi deux immenses tableaux en liège, avec multiples post-it dessus…

Rapide comparatif

Le bullet journal, c’était une idée qui me plaisait bien, mais j’y voyais plusieurs inconvénients:

  • une page collection qui te plait, si tu veux la refaire, faut la scanner, l’imprimer et la recoller sur une page, ça fait cracra, j’aime pas quand c’est cracra
  • regrouper sous forme de sections, c’est pas pratique, et pour s’y retrouver faut mettre des bookmarks partout, c’est pénible à gérer et ca s’abime vite!
  • impossible de n’archiver qu’une section, si t’as tout rempli dans une section, boom changement de carnet, et migration (par là, j’entends RECOPIAGE MANUSCRIT) des pages encore en cours..

Bref, c’était vite vu..

Mais le planner, c’est d’autres inconvénients

  • le format personnal on n’y met rien par page, alors PLEIN de pages, et après ça déborde, c’est pas pratique
  • les accessoires coutent cher
  • c’est encombrant en format A5

Mais, oui mais encore mais, plein d’avantages:

  • les blanks (pages à remplir) peuvent être faits soi-même, via ordinateur, il suffit d’un massicot et d’une perforatrice 6 trous
  • chaque section est archivable à souhait
  • les pages collections sont réimprimables facilement
  • les intercalaires, avec une plastifieuse c’est pas compliqué
  • et punaise, c’est MODULABLE
  • (ajoutons tout de même que ca contient plus de pages qu’un carnet Moleskine et rien ne t’empêche d’en mettre un à la fin, glissé dans la pochette)

Bon, alors hop, c’est parti pour la quête du planner parfait..

Sachez que chez Doki, dans le menu en haut, la page « Rejects » regorge de planner rejetés par le perfectionnisme débordant de ces artisans 🙂 à tout petit prix.

Voici donc mon doki:

J’ai plusieurs sections

  • Diary: j’y note ma journée, la liste de choses à faire, au fur et à mesure, les émotions, tout ce qui est globalement sans trop d’importance. Si ce n’est me rappeler de ma journée.
  • Bullet: les pages collections, le calendrier, les objectifs, les livres à lire, la liste de souhait, etc
  • Créativité & Blogging: Les idées de DiY, les articles que j’aimerais écrire (ce blog est tout neuf mais j’en tenais beaucoup d’autres avant), les patrons de couture avant de découper le tissu, etc
  • Psychothérapie: là je développerai pas, parce que ça ne vous interesse pas, et si ça vous intéresse et que vous n’avez pas un bagage psychanalytique ou intégratif, ce sera d’un ennui mortel pour vous 🙂
  • Professionnel: bon là c’est le bazar, y a de la SEO, des études, les livres que j’étudie en ce moment, la préparation des ateliers pour les jeunes de l’Escale, mes objectifs sociaux pro (LinkedIn, etc) mais c’est globalement rangé grâce aux post-it bookmarks.

En gros, j’applique la méthode bullet à mon planner, et il est fait sur mesure pour mes besoins.

Ensuite j’ai une pochette pour des goodies et aux stickers (J’ai défoncé le rayon Keep Calm de Pinterest, et j’ai une collection inimitable de moustaches)

Mes blanks.

Et en dernier, des articles scientifiques (souvent chopés sur Cairn.info) à lire pour mes études ou ma pratique pro, imprimés en A5 et perforés pour lire dans les salles d’attente.

Les accessoires, stylos et autres

Bon l’encombrement, c’est mort avec du A5, alors je suis plus à ça près: une trousse!

J’ai remasterisé ma vieille trousse du lycée (oui 2011 ça date, merci), je l’ai décousue et recousue avec des élastiques à passer autour de la cover du planner, et c’est un plaisir!

Dedans:

  • Stylos Frixion : rechargeables, les recharges prennent peu de place, dispo en 0,7 et 0,5 (<3), effaçables, les couleurs sont belles, je pourrais faire des éloges pendant des heures! Rose, violet, turquoise, noir.
  • Feutres PaperMate, vous voyez ceux avec la mine bien longue mais quand tu écris c’est tout fin et tout propre? Merci Journaling pour la promo (<3). Prune, turquoise, vert pomme, orange. Je les privilégie pour mettre au propre des pages collections que je vais scanner ensuite.
  • Agrapheuse. Oui, ça sert toujours. Avec des agraphes de couleur. Oui je suis une kikoo, et j’aime ça.
  • Une souris colle. Ce truc est un bonheur! Oui les stickers ça coute super cher. Mais tu imprimes ce que tu veux, tu le découpes d’avance, un zip de ce truc et t’as un sticker made in home, voir made in love, pour 3x rien.
  • Une paire de ciseaux (oui là, j’abuse….)
  • Des surligneurs Frixion. #Etudiant #TMTC #C’estChaudDeLireSansAnnoter Non en vrai, surligner quelque chose le temps de faire le tri dans l’information avant d’annoter, se tromper, effacer, ou rendre un document propre, c’est vraiment pratique… Surtout sur la toute dernière section de mon doki où je mets des articles à lire.

Pour tout ça, une grande trousse, c’est pas du luxe..

J’ai une petite lampe clipsable, qui marche à pile plate (parce que je suis une feignasse et j’ai la flegme de me lever pour éteindre la lumière quand j’ai écrit jusqu’à m’endormir à moitié sur mon planner…

Des post-it, la base. Où je les mets? sur l’intercalaire qui correspond à l’information. Sur Bullet, j’ai les références de la moto qu’un ami vend, sur Psychothérapie j’ai le descriptif du prochain exercice cognitif que j’ai à faire, etc.

Des paper clips qui ont le smile. J’écrirai un article là dessus, mais en vrai PAPER clip, c’est pas le bon mot.. Si tu savais tout ce que je fais avec ces trucs.. Et le smiley qui tient mes timbres quand t’ouvres le doki, ça met de bonne humeur quand même! D’ailleurs j’ai mis un lien dans cet article pour en commander.

J’ai fabriqué des Bookmarks que je partagerai en Freebie à télécharger.

J’ai aussi fait un goodie avec mon nom et mon numéro en cas que je le perde, juste avant la page de garde.

Et je m’imprime des mini blanks à déchirer pour la liste des courses (oui les post-it c’est pas donné quand même..)

La fameuse Today règle, qui me repère dans la partie Diary, et me permet de TOUT mesurer OU QUE JE SOIS! (Tu sens l’euphorie face à un tel objet?)

Souvent j’ai ma clé usb qui pendouille à un anneau du doki.

Et toi? Ton planner tu t’en sers comment? T’as une idée qui pourrait me plaire?

T’as pas encore ton planner? Peut être que cet article t’aidera à savoir si le planner est fait pour toi 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top
%d blogueurs aiment cette page :